Inscrivez-vous à la newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

  • PESTE PORCINE AFRICAINE
    Informations sanitaires PPA :...
    Lire la suite
  • Modificatif important à l'arrêté annuel "chasse" 2021-2022
    Suite àux concertations sur le...
    Lire la suite
  • Bilans bécasses saison 2020-2021
    M. Gérard Aurousseau, responsable...
    Lire la suite
  • Le manifeste « La chasse, cœur de biodiversité » de la FNC
    A lire Le manifeste pour « La...
    Lire la suite
  • Etude socio-économique de la chasse
    La FNC a fait réaliser une...
    Lire la suite

Informations sanitaires PPA : premier foyer en Italie et extension en Allemagne ces derniers mois

Premier foyer en Italie

La circulation du virus de la Peste Porcine Africaine en Europe est de plus en plus préoccupante. Elle reste très active en Allemagne et l’Italie a notifié son premier foyer de PPA ce vendredi 7 janvier. Ce foyer consiste en la découverte de sangliers morts à la frontière entre le Piémont et la Ligurie à plus de 100km de la France.

Outils de sensibilisation/communication

La vigilance reste de mise en France, où le renforcement de la surveillance par la réseau Sagir était déjà en cours. Pour rappel, toute mortalité anormale de sangliers doit être signalée et analysée. L’affiche réalisée par la FNC, dont les messages sont toujours valables, est jointe à ce mail. Un guide de préparation à la crise avait aussi été diffusé et une nouvelle version mise à jour sera bientôt disponible sur l’intranet FNC. D’autre part, le Ministère de l’agriculture a relancé début novembre dernier, sa campagne de communication à destination des éleveurs des chasseurs et des voyageurs, vous trouverez à ce lien différents éléments films, flyers : https://agriculture.gouv.fr/peste-porcine-africaine-le-kit-de-communication-de-la-campagne-2021

Nous recommandons aux chasseurs ayant prévu des déplacements dans des zones de présence du virus d’être particulièrement vigilants quant au nettoyage et désinfection de leur véhicule, matériel, chaussures et vêtements, et de ne rapporter aucun produit carné à base de sanglier ou de cochon provenant de cette zone.

Situation en Europe

Depuis les premiers cas en Europe en 2014, à part la Roumanie et la partie « européenne » de la Russie ( à l’Ouest du 60ème parallèle), tous les pays d’Europe touchés déplorent principalement des cas en faune sauvage, et pour certains quelques foyers en élevages de suidés. Le virus reste actif et l’on recense régulièrement de nouveaux cas dans l’ensemble de ces pays, principalement Pologne, Hongrie, Slovaquie, Lettonie, Lituanie, Bulgarie, Serbie. Les deux cartes ci-dessous illustrent cette situation en élevages et en faune sauvage.

PPA1 2022

PPA2 2022

Pour information en Sardaigne, un virus de la PPA y circule depuis de nombreuses années de façon enzootique, mais il présente un autre génotype que les virus circulant en Asie, en Russie et en Europe.

Situation en Allemagne

La situation en Allemagne se détériore.

Ce pays a déclaré son premier cas le 10/09/2020 le long de la frontière avec la Pologne, chez des sangliers sauvages. Depuis la progression a continué de proche en proche au sein de la population de sangliers (avec une progression de 30 km en 14 mois (2,1 km par mois en moyenne). Ce front de progression reste très actifs et s’étend de plus en plus vers l’Ouest et vers le Nord, le front de contamination s’étend sur 218 km du Nord au Sud.

D’autre part, deux sauts de plusieurs dizaines de km ont aussi eu lieu, très probablement liés à des activités humaines, vers l’Ouest de l’Allemagne, l’un de 70 km en Saxe fin 2020 et l’autre de 130 km dans le Land de Mecklemboug Poméranie fin 2021.

Seuls trois élevages de porcs ont été contaminés. Deux ont été détectés en juillet 2021 dans le Land du Brandebourg chez des élevages « familiaux » et un supplémentaire dans un petit élevage plein air en septembre 2021. Un autre foyer a été détecté en novembre 2021 dans le Land du Mecklembourg Poméranie Occidentale dans un élevage a plus gros effectif et distant de plus de 180 km au Nord Ouest des cas existant les plus au Nord. Depuis des sangliers positifs ont été détectés dans ce Land en novembre 2021 mais à plus de 60 km de cet élevage.

Les cartes ci-dessous illustrent la situation en Allemagne.

 PPA3 2022

L’Allemagne a mis en place d’importantes mesures de lutte (clôtures entre différentes zones, interdictions des activités agricoles, forestières et de chasse dans une zone, volonté d’éradication du sanglier dans certaines zones etc) et de surveillance. Malgré tout, la situation semble très instable.

Pour votre information, le bulletin de veille sanitaire internationale de la plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé animale paraît une fois par semaine. Vous y trouverez les cartes et les informations à ce sujet les plus à jour. https://www.plateforme-esa.fr/page/bulletin-hebdomadaire-de-veille-sanitaire-internationale


Enfin, vous trouverez  en cliquant ici,  l'affiche de consignes aux chasseurs de la FNC concernant la BIOSECURITE.

 

 

 

Suite àux concertations sur le Schéma départemental de gestion cynégétique avec la Préfecture et les différentes instances concernées, nous avons pu parvenir à de multiples avancées en faveur de la chasse dans le département. 

Nous vous  faisons parvenir l’arrêté modifiant l'arrêté DDTM-SEAFEN-AP-N°2021-065 relatif à l'ouverture et à la clôture de la chasse pour la campagne 2021-2022 dans le département des Alpes Maritimes.

Les principales modifications portent sur les points suivants :

                       SANGLIERS :

                               Aucune modification

CHAMOIS :

                               Les types de bracelets sont modifiés comme suit :

• ISI-C1 : chamois de 1ᵉ année (chevreau) sans distinction de sexe ;

• ISI-C2 : chamois de 2ᵉ année (éterle / éterlou) et adulte dont la hauteur des cornes ne dépasse pas celle des oreilles ;

• ISI-C3 : chamois adulte de 3ᵉ année et plus sans distinction de sexe ;

Chasse collective à 4 chasseurs maximum ou Chasse à l’approche ou à l’affût à possible à deux chasseurs maximum

• Attention, aucune permutation entre les bracelets n’est autorisée

• Jusqu’au 11 Novembre tir uniquement des individus de classe C2 et C3

Fermeture de la chasse le 11 novembre pour toutes les classes d’âge.

Réouverture le 12 décembre 2021 jusqu’au 09 janvier 2022 chasse à l’approche  uniquement à deux chasseurs maximum.

Attention, aucune permutation entre les bracelets n’est autorisée  ,tir des individus de classe C1, C2 et C3

                             

                          CHEVREUILS :

Clôture de la  de la chasse le 11 Novembre uniquement sur l’unité de gestion 1.

 La Chasse à l’approche ou à l’affût est possible à deux chasseurs maximum

                               CERFS :

Pas de modification sur la période  et les jours de chasse

La chasse à l’approche ou à l’affût est possible à deux chasseurs maximum                              

                               MOUFLONS :

Pas de modification sur la période  et les jours de chasse

La chasse à l’approche ou à l’affût est possible à deux chasseurs maximum               

                              

         BECASSES :

Dorénavant, Il sera possible de chasser, après la fermeture générale de la chasse, la bécasse dans un bois de moins de 3ha.

               

          TURDIDES :

Il est possible de chasser les turdidés hors du poste après la fermeture générale jusqu’au 10 Février les jours de chasse suivants : samedi, dimanche, Lundi et mercredi et de prélever 40 turdidés par jour de chasse.

Obligation d’être dans un poste  les jours suivants : Mardi, jeudi et Vendredi

Du 11 février au 20 Février chasse tous les jours uniquement au poste.

           COLOMBIDES :

Il est possible de chasser tous les colombidés hors du poste après la fermeture générale jusqu’au 10 Février les jours de chasse suivants : samedi, dimanche, Lundi et mercredi et de prélever 40 turdidés par jour de chasse.

Obligation d’être dans un poste  les jours suivants : Mardi, jeudi et Vendredi

Pour l’espèce pigeon ramier Du 11 février au 20 Février chasse tous les jours uniquement au poste.

Fermeture de la chasse le 10 Février au soir les espèces pigeon biset et pigeon colombin

Par ailleurs, nous vous rappelons  les points suivants :

-Pour le grand gibier obligation pour chaque chasseur d’être revêtu d'un haut (gilet, veste, ou tee-shirt), de couleur orange visible et/ou orange fluorescent (exemple normes EPI ou similaire) de manière permanente, y compris les personnes non armées.

-Pour les chasses en battue cerfs, sangliers, chevreuils :

• pose de fanions ou de panneaux signalant la battue ou la traque sur les pistes.               

• pose de fanions ou de panneaux à l’entrée et à la sortie des chemins inscrits au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée traversés par des battues

• pose obligatoire de panneaux de signalisation temporaire à l’entrée et à la sortie des routes (communales, départementales, nationales) traversées par des battues ou à proximité d’une battue.

-Pour le petit gibier, obligation pour chaque chasseur d’être revêtu au minimum d'un couvre-chef (casquette, chapeau, bonnet, béret…) ou d'un haut (gilet, veste, ou tee-shirt), de couleur orange visible (exemple normes EPI ou similaire).

La mesure ci-dessus ne s’applique pas à un chasseur de petit gibier se trouvant dans un poste construit de la main de l’homme. 

 

NOTA:

Pour consulter l'arrêté annuel "chasse", cliquer ici

Pour consulter son modificatif, cliquer ici

 

 

M. Gérard Aurousseau, responsable "migrateurs" de la FDCAM, nous a transmis les bilans de la saison bécassière 2020/2021 pour la région Sud  PACA et le département des Alpes-Maritimes,. Ces bilans sont établis à partir des données collectées par les membres du CNB.

Pour consulter le bilan Région sud PACA, cliquer ici.

Pour consulter le bilan du département des Alpes-Maritimes, cliquer ici.

A lire

Le manifeste pour « La chasse, cœur de biodiversité », imaginé par les équipes de la FNC, a l’ambition d’expliquer la chasse et ses apports environnementaux, économiques et sociaux, avec des chiffres clés et des infographies. Cette plaquette, envoyée en décembre dernier à tous les élus de la République (nationaux et locaux) contient une vingtaine de pages qui sont autant de plaidoyers pour la chasse, à l’heure où ses opposants veulent gommer le plaisir et les traditions ancrées sur nos territoires ruraux.

Dans ce document, les différentes missions de service public des Fédérations Départementales des Chasseurs, à la fois vers la défense de la biodiversité, la régulation des espèces mais aussi le rôle de sentinelle sanitaire, sont également présentées.

Ce manifeste vous donnera des arguments lorsque vous entendrez dénigrer la chasse...

Pour y accéder, cliquer ici.

La FNC a fait réaliser une estimation d’impact économique et social de la chasse en France, permettant :

  • de déterminer l’apport national et territorial de toutes les composantes de la chasse.
  • d’établir des comparaisons entre la chasse et d’autres secteurs au niveau national et territorial.
  • de suivre dans le temps l’évolution du poids de la chasse (via la création d’un référentiel de suivi).

Pour prendre connaissance des premiers résultats de cette étude, cliquer ici.

 

haut